Ch’air le fauteuil aérien en carbone par Paul Venaille

Ch'air le fauteuil aérien en carbone par Paul Venaille

Paul Venaille, jeune designer français nous présente Ch’air, son fauteuil prototype aérien aux courbes avantageuses.

Le mot du designer :

« Ce projet est né de l’envie de créer un fauteuil le plus aérien possible, confortable, élégant et aux courbes harmonieuse, je souhaitais qu’il donne l’impression d’une feuille pliée.
Sur les photos nous pouvons voir un premier moule en médium (mdf) réalisé à partir de panneaux de 19mm usinés puis poncés à la main. Suite à ce moule, j’ai réalisé deux moules en fibre de verre (un seul moule aurait rendu le démoulage de la pièce impossible).

Puis une première pièce en fibre de carbone. Désireux d’obtenir des caractéristiques résistantes mais souple j’ai fait le choix d’allier de la fibre de kevlar à la fibre de carbone.

Ce projet a été ma première expérience dans la résine et le moulage, j’ai rencontré beaucoup de difficultés et commis de nombreuses erreurs.

Aussi à ce jour, sa résistance n’est pas suffisante pour permettre son utilisation.
Au stade de prototype je suis en contact avec plusieurs entreprises afin de réaliser une pièce fonctionnelle (certainement en fibre de verre pour des raison économiques…) devrait voir le jour bientôt. »

Ch'air le fauteuil aérien en carbone par Paul Venaille Ch'air le fauteuil aérien en carbone par Paul Venaille Ch'air le fauteuil aérien en carbone par Paul Venaille

Une explication sans détour, où l’on comprend un peu plus les contraintes lors de la réalisation de ce genre de pièce.

Ch'air le fauteuil aérien en carbone par Paul Venaille Ch'air le fauteuil aérien en carbone par Paul Venaille Ch'air le fauteuil aérien en carbone par Paul Venaille Ch'air le fauteuil aérien en carbone par Paul Venaille Ch'air le fauteuil aérien en carbone par Paul Venaille Ch'air le fauteuil aérien en carbone par Paul Venaille

Merci à Paul de faire confiance au Blog Esprit Design pour la diffusion de ses créations, en espérant qu’un éditeur ou professionnel du carbone, du kevlar ou fibre puisse l’aider.

Voir l’ensemble des articles concernant ce designer : Articles Paul Venaille

Pour le moment, Paul Venaille prépare son futur site, nous l’ajouterons une fois celui-ci en place.

By Blog Esprit Design

Vincent - Blog Esprit Design

Fondateur - Rédac chef chez Blog Esprit Design
French Daily Design Blog

Les derniers articles par Vincent - Blog Esprit Design (tout voir)

47 commentaires

Dans une discussion que nous avons régulièrement sur différents blogs, l’utilisation de la fibre de carbone est à mon sens, toujours sujet à polémique.
La question de la forme est une affaire de gout, et malgré les liens de parenté que l’on peut trouver à cette réalisation(Ron arad et autres..comme le précise « Z »), le projet de Paul Venaille n’est pas dénué de qualités.
De plus, ce projet est a considérer dans un parcours qui en est à ces débuts. Un designer qui débute, cherche, expérimente. Une expérimentation de qualité qu’il est intéressant de cerner au travers des photos des étapes de la conception.

Cependant, il y a selon moi des interrogations quand au passage d’une idée prototypée à celui d’une production industrielle de petite série.
Cette chaise sculpturale est du meilleur effet, mais cependant je m’interroge sur la résistance de cette feuille de carbone / Kevlar à l’emplacement même où celle-ci devient piétement. En effet, je reste dubitatif quand à l’adéquation entre la forme, dont l’appui se résume à un simple appui ponctuel, et la résistance nécessaire à une utilisation de l’objet et une validation industrielle.
Le forme actuelle, très proche je suppose de l’esquisse « au trais », semble susceptible d’être soumise par endroit à des effets de cisaillement…

Peut-être n’est ce qu’une mauvaise intuition, mais il semble difficile de conserver le visuel strict d’une feuille dans le passage à l’étude industrielle…

D’autre part, cette feuille induit une certaine souplesse de fonctionnement et d’utilisation de cette chaise. Cependant, le débattement disponible et nécessaire à cette souplesse me semble très réduit. Est-il une fois encore possible de respecter le design initial…?
En tout cas, le visuel est réussit. bravo
M.N

14.01.2013 11:35
MartinNapo

Merci @MartinNapo pour ces très bonnes remarques, j’espère que Paul passera par ici afin de répondre à tes interrogations.

Nous sommes en effet toujours au niveau du prototypage, le dessin sera peut-être à faire évoluer en fonction des matériaux sélectionnés.

Et +1 oui pour le battement très très mince entre le bas du dossier et le piètement. :idea: :idea:

14.01.2013 11:39
Vincent – Blog Esprit Design

D’autre part, ce projet soulève un autre débat.
Il est logique, normal, et nécessaire qu’il y ait une adaptation entre le projet initiale issu d’un croquis et le projet réalisé en industrialisation.

Cependant, si les compromis sont nécessaires, il est important de ne jamais perdre pied dans l’industrialisation. Malgré un investissement cérébral conséquent, doit-on « prostituer » son projet afin de le vendre à tous prix?
En d’autre terme, si une industrialisation nécessite un trop grand compromis, ne faut-il pas se retenir d’éditer son projet.
Cela pause la question d’un rapport entre une nécessité financière de produire et vendre, et l’éthique personnelle.
Tout projet est-il réalisable? je ne le pense pas.
En cas de difficulté, faut-il le rendre réalisable? Dans certaines limites.

14.01.2013 11:50
MartinNapo

Merci @MartinNapo pour vos commentaires. Il est vrai que ce prototype met en évidence certains problèmes de souplesse trop importants et de résistance trop faible. Ces caractéristiques sont selon moi et selon les professionnels que j’ai rencontré essentiellement voire uniquement dues aux erreurs techniques que j’ai commises (absences d’étuvage, de mise sous vide, fils non croisés…). Comme vous le soulignez, ce projet est ma première expérience en ce qui concerne la résine et la fibre de carbone ou de verre. Il me semble donc que ces défauts peuvent être corrigés sont trop de difficultés. De plus, il a été évoqué avec les professionnels en matériaux composites de mettre en place des renforts dont je ne me rappelle plus le nom (n’ayant aucune conséquence sur la forme du fauteuil) sur le prochain exemplaire. Vous avez raison au sujet du faible débattement entre la partie supérieure du piétement et la partie inférieur de l’assise. Je crois comprendre qu’à votre sens, le fait qu’il puisse y avoir contact entre ces deux parties soit un point négatif. Je pense pour ma part que cela permet au contraire de « fixer » l’ensemble tout en offrant à l’utilisateur une souplesse indispensable pour le confort jusqu’au point de contact.
L’adaptation à laquelle vous faite allusion pour une industrialisation se place selon moi dans le choix du matériau. Je pense me tourner vers la fibre de verre, beaucoup moins onéreuse. Ce matériau implique forcément une augmentation de l’épaisseur mais aucune modification formelle. Je ne tiens cependant pas à « industrialiser », «vendre » ou « éditer » à tout prix bien que ce soit évidement le but final. Je n’irais pas à l’encontre de mon idée de départ ni de la forme présentée. Je sais que ce projet sera réalisable et fonctionnel une fois tous les paramètres ci-dessus réunis.
Merci encore pour votre analyse.
Paul
:smile:

14.01.2013 12:44
paul venaille

Des photos de prototypage moi j’aime.
Bien vu Paul.
On se voit bientôt. (cette semaine genre mercredi?)

14.01.2013 01:34
Florent

@Florent : Nouveau meetic pour designers par ici :razz:

14.01.2013 01:45
Vincent – Blog Esprit Design

@florent, avec plaisir pour mercredi!

14.01.2013 01:54
paul venaille

bon bah mercredi soir avec vincent à Condé

14.01.2013 02:03
Florent

yes ok pour moi :grin:

14.01.2013 02:06
Vincent – Blog Esprit Design

ok pour moi aussi!

14.01.2013 02:38
paul venaille

Il me semble (s’il ne l’a déjà fait) que Paul devrait regarder du coté de la chaise Panton (1967). Il me semble qu’outre le coté esthétique le traitement des champs apporte une rigidité à l’objet. Ce pourrait être discret comme l’est la partie supérieure du dossier. Peut être pas en refermant comme cet exemple (pb de démoulage) mais en accentuant encore les courbures des bords.
Voici un article assez fourni sur l’objet : http://www.yatzer.com/Panton-Chair-Turns-50

En tout cas félicitation c’est un beau défi.

14.01.2013 03:19
Guillaume

@Guillaume : en effet, il y a une belle filiation entre ces deux créations, et bel article chez Yatzer

14.01.2013 03:23
Vincent – Blog Esprit Design

Merci @guillaume. En effet, le raprochement avec la panton est inévitable, il est vrai que l’élargissement des champs serait la solution à tout les problèmes mais aussi celle que je souhaiterais éviter…

14.01.2013 03:41
paul venaille

Joli slalom entre Panton, Gerhry (Wiggle chair),Pillet (Porro). Bravo!

14.01.2013 09:52
yves

ProfZ n’est plus?

14.01.2013 09:54
Florent

@ Florent, +1
@ Paul venaille, Je n’avais pas le temps tout à l’heure de m’étendre sur le sujet, j’y reviens donc en cette fin de soirée.

En fait je ne critique rien, j’essaie d’analyser , de comprendre. De cerner les enjeux, les limites ainsi que les caractéristiques propre du projet.

Certes on peut appeler ça de la critique, mais ça n’a aucun jugement de valeur. C’est ici de la critique constructive qu’on ne s’y méprenne pas ;)
En fait, partant de votre projet, j’élargissait à la conception en elle même, de l’architecture à l’objet le plus petit. (il n’y à mon sens entre les deux qu’une simple notion d’échelle, et on peut aisément parler de design-architecturé tout autant que d’architecture-designé…)

Jeune et actuellement en conduite de divers projets, l’idée d’une continuité des idées, de la déformation ou de l’abandon de celles-ci, sont des réflexions permanentes dans mon travail. jusqu’où les laisser glisser…? les brider? les abandonner? Garder une « ligne éditoriale » précise sans faillir, n’est pas chose aisée. Un quotidien qui doit être le votre…

Pour ce qui est du choix des matériaux, j’ai toujours réfléchi à la conception d’un objet ou d’un bâtiment, comme une réalisation dans laquelle les détails d’assemblage, les matériaux, les couleurs, ont une place tout aussi grande que celle de la volumétrie et des espaces, et ceci dès la première seconde de conception.
C’est pour cela Paul, que je pense qu’un projet conçu en finesse et jouant des caractéristiques propres du carbone, ne peut être le même qu’un projet plus épais (en étant relatif) et dans d’autres fibres (donc peintes)…

C’est ici que j’élargis le propos. Je pense qu’il est aujourd’hui absolument nécessaire de maîtriser au maximum les contraintes techniques (matérialité, assemblages, RDM, procédés d’industrialisation), afin de les intégrer à la conception, et de les magnifier au mieux dans le projet. Cette maîtrise est selon moi le plus sûr moyen de « pondre » des projets sans avoir à multiplier les compromis de fabrication par la suite.

Toujours @ Paul, concernant le débattement disponible sous l’assise de votre chaise, là encore, pas de critique. j’interroge les choix, le visuel, le ressenti.
S’il existe une certaine souplesse, alors oui, l’espace disponible est surement un peu juste, et il est nécessaire d’en prévenir les conséquences. Un choc répété, même peu fort, est à bannir.(cela provient des qualités intrinsèque du carbone, résistant et léger, mais cassant…)
Si celle-ci est très rigide, et que la chaise cantilever (à la suite de Breuer puis Panton amsi qui eux sont souple…) est votre leitmotiv, alors c’est très réussi.
Cependant, à vous relire, il semble que vous voulez mêler ces différents effets… est-ce bien cela?

je suis tout à fait dubitatif quand à l’effet obtenu par une certaine souplesse suivie d’un contact…

15.01.2013 12:30
MartiNapo

En ce qui vous concerne, c’est comme le fonctionnement d’un amortisseur…La souplesse est l’essence même de l’objet, mais si celui-ci arrive en bout de course, en butée, on perd la souplesse au profit d’une rigidité brusque… cela est synonyme d’un mauvais réglage, d’une faiblesse, d’une casse, d’un dysfonctionnement.
vous pouvez cependant prendre cette notion à contre pied et la défendre, mais vous prenez le risque d’être mal compris ou interprété.
En tout cas, je le répète, ce projet et les enjeux qui en découlent sont très intéressants!

15.01.2013 12:39
MartiNapo

@MartiNapo, Encore une fois merci pour votre commentaire. Je n’interprète absolument pas vos commentaires comme une critique négative ou comme un jugement de valeur. Au contraire, il est très intéressant pour moi d’obtenir des remarques extérieures, de pouvoir me remettre en question. En faisant appel à Vincent c’est aussi à cette critique constructive que je fais appel…
Il est vrai qu’un fauteuil en fibre de verre est un projet différent de celui en fibre de carbone. Je crois que ce sont deux projets différents mais en corrélation et que pour des raisons économiques la fibre de verre est une solution inévitable par laquelle je vais devoir passer (sans abandonner pour autant le carbone). L’épaisseur ne devrais toutefois pas dénaturer le projet initial.
En ce qui concerne le débattement, je suis encore un peu indécis. Au départ je ne souhaitais aucun contact, puis j’ai supposé que la résistance serait supérieur si contact. Mais votre exemple de l’amortisseur est très parlant, il serait surement préférable que je trouve un compromis. A voir….
Merci encore,

Paul

15.01.2013 08:53
paul venaille

@paul venaille : un contact carbone / carbone ou fibre / fibre ne va t-il pas dégrader la matière au bout d’un moment ?

Je pense qu’il vaut mieux éviter ce contact, si cela est possible, ou ajouter un élément tampon entre les deux..

Qu’en pensez-vous :?: :idea:

15.01.2013 09:13
Vincent – Blog Esprit Design

+1 avec vincent

15.01.2013 09:38
Florent

oui probablement.. Une raison supplémentaire pour essayer d’éviter le contact!

15.01.2013 10:58
paul venaille

oi un élément tampon entre les deux, à force j’ai peur que le carbon fatique et que sa finisse par casser, sans conpté ceux qui ne vobt pas cesser de ce balancer

le profile est très beau et l’effet de tramage du carbon est une bonne idée

j’aurai bien mis une assise en mousse recouvert d’un tissu de couleur jaune orangé très vif en comme un ruban qui descend qui ne prendrait pas complètement la largeur du siège pour laisser deux bande foncé sur les côté pour voir, avec les couleur gris foncé et encore plus noir j’adore,sa fait un superbe contraste

:wink:

15.01.2013 11:53
billyjul

@billyjul : +1 pour les effets liés à l’utilisation et au balancement obligatoire des gens sur ce genre de fauteuil.

Mais pas d’accord pour le coussin, ou alors amovible, moi je trouve que le côté brut carbone est parfait comme cela :roll:, après c’est plus une question de goût que d’utilité

16.01.2013 09:14
Vincent – Blog Esprit Design

oui le coussin amovible effectivement, le coussin n’est pas indispensable mais sa peu donner une touche coloré, on peu le faire aussi magenta

:wink:

16.01.2013 03:28
billyjul

@billyjul : bon ok, un petit coussin alors :wink:

16.01.2013 03:29
Vincent – Blog Esprit Design

on serait pas en train de dériver tunning là….?

16.01.2013 04:33
paul venaille

le tuning c’est vulgaire bien souvent, c’est une belle création qui ne mérite pas un « tuning »
après je te laisse libre arbitre, c’est ta création tu en fait ce que tu veux

:wink:

17.01.2013 11:02
billyjul

Je trouve cette chaise très réussi, l’utilisation du porte à faux afin de la rendre confortable et flexible marche très bien, ainsi que l’utilisation du carbone qui rappel parfaitement la sportiviter et la dynamique du dessin. J’ai moi même réalisé un prototype d’une chaise avec un dessin un peu semblable mais beaucoup moin recherché, dans un but plus industriel et moin sculptural. Félicitation votre projet est une belle réalisation.

19.01.2013 07:36
Benjamin

C’est un bon design de chaise, cependant est-ce qu’il est vraiment confortable ?

24.01.2013 02:08
Miliboo

Prof Z n’est pas là pour délirer sur l’utilité d’une chaise en carbone !?
:???:
étrange !
C’est que Paul Venaille doit être un de ces étudiants qu’il a coaché !

30.01.2013 10:20
Riri

@Riri
LE DETAIL QUI TUE…
« Prof Z n’est pas là pour délirer sur l’utilité d’une chaise en carbone !?
étrange !C’est que Paul Venaille doit être un de ces étudiants qu’il a coaché » !
« Vous connaissez ma méthode. Elle est fondée sur l’observation des détails. » (Sherlock Holmes dans Le mystère du Val Boscombe d’Arthur Conan Doyle)
Dans une enquête, il faut examiner toute les hypothèses… Faire du design , c’est commencer par une fausse vraie enquête policière..
Je ne suis pas là car je viens de passer du bassin parisien pour me relocaliser entre Milan et Barcelone tout en restant sur le territoire national …. pour être imprécis…J’ai très vite compris que les étudiant français était « incoachables » et me suis tourné vers le reste du monde…. entre Singapour et Bueno Aires pour être imprécis… La plupart de mes coachés qui viennent de « petites ecoles de design » ont obtenu ensuite le Wallpaper design award au milieu des « diplômés de grandes écoles de design » et sont tous multiédités dans plusieurs pays, ce qui n’est pas souvent le cas de nos jeunes designers … Comme ils sont libres de leur choix qui ne sont pas toujours les miens, je ne les cite jamais….

31.01.2013 07:22
Prof Z

merde on est quasi voisin alors :grin:

31.01.2013 11:11
Florent

@Florent @paul venaille : prenez un grand loft, maison, garage, ou grange et rassemblez vous tous, cela ira plus vite :idea:

31.01.2013 11:13
Vincent – Blog Esprit Design

Tu fais la popotte Vincent?

31.01.2013 11:14
Florent

aller .. :idea: :idea:

31.01.2013 11:16
Vincent – Blog Esprit Design

UNDER THE SAME HAT Il font cela à Londres, à Bruxelles, à Eindhoven, à BErlin mais en France on est dans mle tous pour moi mon genie, mon oeuvre

31.01.2013 11:19
Prof Z

bonne idée! :smile:

31.01.2013 11:27
paul venaille

:cool:

C’est vrai que la France et la critique ça fait deux,
Il y a peu de monde, tant pour la donner que pour la recevoir de manière constructive !

Peut-être y a-t-il trop de BIG MOUTH et pas assez de gens pour agir,

Trop de BIG MOUTH pour qu’ils s’entendent entre eux !

31.01.2013 11:29
riri

a part ceux qui le déplorent je ne vois ici aucune big mouth…
:???:

01.02.2013 12:16
paul venaille

04.09.2013 02:13
Prof Z

@Paul Venaille
J’ai pas tout compris De quoi avez vous peur?

04.09.2013 02:35
Prof Z

@paul venaille
Merci jeune pousse..

« Ne prenez pas les commentaires de Prof Z pour des « attaques »: Il prolonge le travail de nos « regardeurs », il fait le point, met en perspective, contextualise, compare, mais n’attaque pas (pas trop). Il est parfois un peu raide, mais l’affect, c’est pas trop son truc. » Maurice P…

04.09.2013 02:45
Prof Z

pour le projet afin que tu puisses tenir la résistance a ta flexion tu dois faire des simulations a des fréquences propres en mode 1 . 2 et 3,considère ton problème comme sa quand tu manipule de la fibre :je met une personne de 70 kg sur la chaise en appuis au fond, ma chaise doit avoir une fréquence de 1 Hz pour ne pas être trop rigide ni trop souple … cela te donnera l’épaisseur de la chaise ensuite le moule sera une question d’angle de dépouille.CordialementPex

29.05.2014 07:54
Pex

ASSISE DU  PORTE A FAUX  NATIONAL … Chacun le sait le porte à faux  d’assise fut « inventé » par un hollandais  travaillant à Berlin,  Max Stam en 1927  aussitôt copié par Mies Van der Rohe et Marcel Breuer, du Bauhaus allemand qui se l’est attribué.Comment font les anglais pour faire leurs  chaises en porte à faux , leur cantilever  chair comme ils disent. Apres avoir suivi la ligne organique Ronradesque ou de Mister Organic   Lovegrove, et de bien d’autres dont j’ai oublié le nom, il faut suivre la ligne du   british making off .En France , nous avons des organisations qui se disent ( et qui le sont  sans doute  dans un certain sens) uniques au monde, il faut donc les consulter.Comment a fait  le designer français   Christophe Pillet   avec sa chaise  pulp, Comme  pp Starck ?https://lh3.googleusercontent.com/-lN1bPc6oKtM/TXHtzpZL8hI/AAAAAAAAAPA/hH_uJ_UzlAY/s1600/Sedia+pulp.jpg

30.05.2014 09:56
Prof Z

 Ce sont les  photos du making off qui relient  à  Ron Arad non les photos du prototype…http://img.archiexpo.fr/images_ae/photo-g/fauteuils-design-original-ron-arad-4378-3843771.jpg

30.05.2014 02:20
Prof Z

@Paul Venaille Je te conseille de contacter   la Gallery Mourmans en Belgique (  Ernest Mourmans ?)   qui pourra  te suggérer des solutions techniques  et eventuellement t’éditer  puisqu’il a effectué la production  en serie limitée à partir de dessins d Ettore Sottsass ou  de Ron Arad.  Comme tu es un  petit génie, il ne faut pas     avoir peur de   suivre les traces  d’un maestro ou d’un master au dela   des frontières dans lesquelles on s’enferme  soit même ou on nous enferme….  

30.05.2014 02:48
Prof Z
Qu'en pensez vous?
:-|
):-)
8-|
:-)
;-/
B-)
):-(
:-D
:-S
:-p
8-)
;-)
:'(
:-O
:-))
:-((
->
(!)
!
?